Quel sel utiliser pour se laver le nez?

Un lavage nasal est un moyen efficace de soulager un nez bouché, une sinusite ou un rhume des foins. De plus, les ORL recommandent cette pratique après toute opération au nez. Quel sel utiliser pour se laver le nez ?

Il est possible d’obtenir une solution saline à partir de plusieurs sortes de sel. Par exemple, le sel de table fin non iodé, le sel de mer fin ou le sel de l’Himalaya conviennent parfaitement pour se nettoyer les fosses nasales.

Il est surtout important d’utiliser une eau avec la même teneur en sel que celle produite naturellement par le corps. Nous appelons ça une solution saline isotonique, ce qui correspond à une teneur en sel de 0,9 %. Pour un nettoyage efficace, les médecins recommandent d’utiliser 300 ml d’eau du robinet tiède mélangée à 2,7 grammes de sel.

Voir ci-dessous les différentes sortes de sel que l’on peut utiliser pour se laver le nez :

Lavage de nez avec du sel de table fin non iodé

Nous recommandons l’utilisation de sel de table fin non iodé. Il est disponible en supermarché, doux et très bon marché.

Sel de table

Vous trouverez du sel de table pur au prix approximatif de 1 euro le kilo, tandis que 100 grammes suffisent pour plusieurs dizaines de lavages nasaux. De plus, le Rhino Horn est livré avec une cuillère de dosage pratique, qui vous garantit d’obtenir la teneur en sel idéale pour un nettoyage en douceur.

Le sel de table pur est donc parfait pour se rincer le nez. Il est doux, bon marché et disponible dans tous les supermarchés.

Lavage de nez avec du sel de mer fin

Sel de mer

Le sel de mer est un produit naturel et écologique. Il est disponible dans tous les supermarchés et convient parfaitement aux lavages nasaux avec solution saline. Comme pour le sel de table fin et le sel de l’Himalaya, vous pouvez utiliser la cuillère de dosage pour mesurer la quantité de sel de mer fin nécessaire avant de le mélanger à de l’eau du robinet tiède.

Lavage de nez avec du sel de l’Himalaya fin

Sel de l'Himalaye

Comme son nom l’indique, le sel de l’Himalaya provient du massif himalayen. Très peu transformé, il constitue une alternative naturelle au sel de table ordinaire. À l’instar du sel de table fin, il apaise les voies respiratoires.

Le sel de l’Himalaya fin est doux et disponible (en ligne) dans les boutiques de produits naturels. Il se vend généralement par 500 grammes, ce qui correspond à pas moins de 185 lavages avec le Rhino Horn.

En conclusion, quel sel convient le mieux pour se nettoyer le nez avec une solution saline?

Nous vous recommandons d’utiliser du sel de table fin non iodé pour laver votre nez, tel que conseillé sur le site web de l’association néerlandaise des ORL. Ce type de sel est doux pour les voies respiratoires, bon marché et disponible dans tous les supermarchés. De plus, grâce à la cuillère de dosage livrée avec le Rhino Horn, vous aurez toujours la quantité de sel idéale pour une solution saline isotonique.